La « vraie vie  » ?

Publié par le 12 Mar 2017 dans Articles divers, Livres parus | 2 commentaires

dimensionsLe quotidien d’un auteur ressemble un peu à une série SF ☺…

Mes pensées, mes actions, mes réflexions fonctionnent toujours en 3 temps : comme si trois dimensions bien distinctes cohabitaient, se télescopaient, s’emboîtaient continuellement. Étrange autant que bizarre ! ^-^

Dans la 1ère dimension, je suis en pleine promotion de mon dernier roman. Vous le savez, aujourd’hui un écrivain ne peut plus se contenter… d’écrire, tout bêtement. Non non, il doit s’occuper de la promotion de son dernier ouvrage, faire parler de lui, demander des retours et des commentaires de lecteurs, donner envie à de potentiels aficionados de découvrir son bébé… Mon dernier roman, Sinn Féin, Le Livre de Cyan, est sorti en décembre 2016 et c’est aussi l’ultime tome de ma saga Dia Linn, c’est dire si je dois mettre le paquet pour qu’il soit bien accueilli !

En parallèle, je viens de finir mon prochain roman, qui – si tout va bien – sortira en octobre 2017. Un style tout à fait nouveau pour moi : un huis-clos, sur fond d’histoire d’amour adultère… une histoire qui finit mal, évidemment ! ☺ Voilà pour la seconde dimension : « Défaillances » sera bientôt dans les starkings blocks !viequotidienne

Et enfin, dans la 3ème dimension… Il y a le prochain, le futur, celui dont je n’ai pas encore accouché d’un seul mot. De ce bébé-là, j’ai déjà le nom, la structure générale, l’intrigue. Celui-là est en gestation, il mûrit tranquillement, entre deux idées de génie – qui, finalement, s’avèrent souvent peu géniales – et trois réflexions profondes. Une 3ème dimension en filigrane, souterraine, mais une étape incontournable au principe de la création.

Ça peut sembler très légèrement inquiétant, cette histoire de 3 dimensions, mais en fait c’est plutôt fun pour celui ou celle qui la vit. Sans compter qu’il y a quand même un 4ème univers qu’un auteur a tendance à, parfois, oublier : celui de tous les jours, le banal, le quotidien. Travailler, faire ses courses, son ménage. Aimer ; pousser des coups de gueule ; se demander comment on va payer ses factures ; avoir le cœur qui bat plus vite quand l’heure approche de « le » voir ; faire des blagues idiotes au boulot. Rire de ses propres blagues. La vraie vie, quoi.

Quoi que, ma vraie vie, je ne sais pas trop où elle se trouve. Mais on s’en fout un peu, non ? 🙂


Vous aimez mes livres ? Envie de bonus, de cadeaux... ?

Abonnez-vous à ma newsletter pour en savoir plus sur mes futures parutions et mon actualité.

Recevez gratuitement "Dia Linn 1" lors de la validation de votre inscription.

Commentaires

Commentaires

2 Commentaires

  1. Je comprend tout à fait, je n’écris pas autant que vous et surtout je ne suis pas éditée mais je comprends bien le système des trois dimensions, c’était plutôt pour mes lectures que j’ai ce côté-là.

  2. Marie-Pierre Bardou

    Oui, c’est vrai que je l’ai aussi en tant que lectrice… Ah, ces mots ! 🙂

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *