L’esprit du jeu

Ils ont trois jours pour trouver un trésor. Mais aucun d’eux ne se doute qu’ils ont signé pour gagner ou mourir.

Le Centre d’Études « Psychopathogie et Psychanalyse » organise un test grandeur nature pour évaluer « les réactions émotionnelles innées et acquises selon le milieu social, l’âge et le genre ». Un mécène anonyme et richissime finance la mise en place de ce jeu très spécial.
Sept personnes sont réunies dans le château de Montrevault, entouré d’un domaine de plus de dix hectares et ceinturé d’un mur infranchissable. Chacune a signé un contrat de confidentialité en contrepartie d’une rémunération confortable et espère remporter la prime réservée au gagnant. L’objectif : découvrir un trésor caché dans la propriété.

Un couple de gardiens accueille le groupe et veille au respect des règles, dont l’interdiction de tout contact avec l’extérieur durant les trois jours de la compétition. Des indices, bonus et malus sont attribués aux participants, qui ont le droit de s’allier ou de faire cavalier seul, voire de se mettre des bâtons dans les roues.
Très vite, les joueurs se rendent compte que la plupart d’entre eux possèdent des capacités « hors normes ». Et que leur isolement n’est pas une simple figure de style…

Plus d’informations sur le site de mon éditeur, en cliquant ici.

Partagez !

0Shares
0