« Les Affligés »: quand M.I.A. frappe là où on ne l’attend pas…

Publié par le 3 Jan 2016 dans chroniques | 2 commentaires

AffligésAvouez: Les Affligés, ça donne plutôt envie de s’emparer d’une énooorme tablette de chocolat, de se fourrer sous la couette et de chercher le réconfort (si en plus on a des bras aimants pour s’y blottir, c’est encore mieux).

Le titre des trois tomes de la nouvelle saga de M.I.A. n’incitent guère, non plus, à une débauche de ukulélés et de pina colada sirotées sur une plage de sable blanc : Isolation ? Désolation ? On sent déjà qu’on ne va pas se tordre de rire…

Oui, mais voilà : le duo infernal de M.I.A. n’a peur de rien, ni de l’isolation, ni de la désolation, ni de plonger dans l’affliction ses lecteurs et ses personnages et… ben oui, on adore ça. Parce que c’est un régal à lire, un bouquin exactement comme je les aime. Bien écrit, des personnages complexes qui se dévoilent peu à peu et dont on devine qu’ils nous réservent encore bien des surprises; un univers foisonnant, vertigineux, du suspens, des cliffangers dignes d’une (très) bonne série US, et puis… et puis vous n’avez qu’à le lire, tiens ! 😉

Mais je tiens à vous prévenir : vous en redemanderez. Et vous vous retrouverez comme moi, comme un couillon (comme on dit chez moi, à Toulouse) à en haïr les auteurs en les maudissant jusqu’à la cinquième génération de leur race pour ne pas avoir déjà écrit le tome 2, et le tome 3, et pouvoir les avaler tout de suite, là, maintenant !

Mais non, bien sûr : il vous faut attendre, et patienter, et gnagnaga. Pfff…

Bref ! De tous les romans « commis » par M.I.A, je pensais que la trilogie de La Faille resterait sur la première marche du panthéon. C’est mal les connaître: si on les laisse faire, ils sont bien capables de nous en pondre d’encore meilleurs… La preuve avec ce 1er tome hautement addictif, une vraie réussite !

Plongez dans l’univers des Affligés, en prévoyant une bonne couette, du chocolat et les bras de votre partenaire pour vous consoler, et sachez déjà que vous réclamerez la suite à corps et à cri avec un tantinet d’agressivité et un poil de mauvaise foi. Mais c’est ça qui est bon !

Allez, vous prendrez bien un peu d’affliction pour le dessert ? 😉


Vous aimez mes livres ? Envie de bonus, de cadeaux... ?

Abonnez-vous à ma newsletter pour en savoir plus sur mes futures parutions et mon actualité.

Recevez gratuitement "Dia Linn 1" lors de la validation de votre inscription.

Commentaires

Commentaires

2 Commentaires

  1. je cautionne totalement cet article, les Mia sont des enfoirés à pas pondre les trois tomes d’un coup !!! JE PLAISANTE !!!!!! On les aime quand même… 🙂

    • Marie-Pierre Bardou

      Et même, on adore les détester ! ^-^

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *