chroniques

« Un autre ami », de Catherine Messy : de la douceur dans un monde sans pitié…

Publié par le 16 Sep 2018 dans chroniques | 0 commentaires

Catherine Messy est écrivain, poète, peintre… et pas forcément dans cet ordre-là ! Elle possède indéniablement de très nombreuses cordes à son arc car Un autre ami est son premier roman. Un coup d’essai… et un coup de maître. J’ai eu, je l’avoue, un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Mais une fois « happée » par le récit, je suis restée sous le charme. Une écriture simple et fluide, et une histoire très originale malgré son apparente simplicité. Je ne déflorerai pas l’intrigue, mais ce qui reste en mémoire est un étrange mélange : un certain...

En Savoir Plus →

Transe, de M.I.A : N’abandonnez pas tout espoir…

Publié par le 5 Nov 2017 dans chroniques | 1 commentaire

« Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ». Ça aurait pu être la phrase d’introduction de Transe, si M.I.A n’avait pas rechigné à plagier un (tout petit) auteur comme Dante ☺ Mais la phrase d’ouverture du dernier bébé de notre duo terrible commence ainsi : « Le bruit insistant de la pluie vous sort d’un cauchemar sans fin, dépourvu de sens. » Pas mal non plus ! M.I.A, le duo d’auteurs formé par Hélène et Sébastien – accessoirement, fondateurs des Éditions EHJ – a mis encore une fois la barre très haut. Chacun de leur roman repose sur une contrainte spécifique, une sorte de challenge...

En Savoir Plus →

« Vents froids », d’Olivier Magnier: entrez dans la transe…

Publié par le 21 Août 2016 dans chroniques | 0 commentaires

J’ai la chance de découvrir tous les romans publiés aux Éditions Hélène Jacob en avant-première; privilège du comité de lecture ! 🙂 Et c’est peu dire que celui-ci a été un gros coup de cœur… Il y des livres qu’on aime parce que l’histoire est passionnante, ou parce que les personnages sont attachants, ou intrigants, ou révoltants… ou encore parce qu’on en ressort plus instruit – enfin, avec la sensation d’être plus instruit, nuance ! ^-^ Et il y a des bouquins qu’on aime parce que… parce que. « Vents froids », d’Olivier Magnier, est l’un de ceux-là. Il ne s’y passe pas des...

En Savoir Plus →

Agnès Boucher: une auteur à savourer…comme du chocolat

Publié par le 21 Fév 2016 dans chroniques | 1 commentaire

Je me suis rendu compte, à ma grande surprise, que je n’avais encore jamais chroniqué de romans de l’un de mes « chouchous » de l’écurie EHJ. Ah, le temps, ou plutôt son manque ! Je m’en vais réparer illico presto cette erreur, parce qu’Agnès Boucher mérite largement un détour, un article, et bien plus encore. Pourquoi ? D’abord, parce que j’aime beaucoup l’auteur, la personne derrière les ouvrages. Et quoi qu’on en dise, ça compte ! Agnès possède un côté « droit au but » qui me plaît fort; elle ne tourne pas autour du pot, elle dit ce...

En Savoir Plus →

Seul le bonheur… journal d’un hérisson :-)

Publié par le 7 Fév 2016 dans chroniques | 6 commentaires

Des missions que j’assume au sein de ma maison d’édition, celle de « coach » est l’une des plus… casse-gueule. Car on a beau tendre vers l’objectivité, la neutralité, le recul etc., diantre ! On est humain avant tout, et l’on ne peut s’empêcher d’éprouver des préférences… Alors oui, à mon corps défendant j’ai mes « chouchous ». J’ai mon « bébé », ma fifille que je suis avec une attention toute maternelle (MSK, elle se reconnaîtra); ma « partner » Cathy, partenaire de plume qui est devenue mon amie ; j’ai un faible avoué...

En Savoir Plus →

« Les Affligés »: quand M.I.A. frappe là où on ne l’attend pas…

Publié par le 3 Jan 2016 dans chroniques | 2 commentaires

Avouez: Les Affligés, ça donne plutôt envie de s’emparer d’une énooorme tablette de chocolat, de se fourrer sous la couette et de chercher le réconfort (si en plus on a des bras aimants pour s’y blottir, c’est encore mieux). Le titre des trois tomes de la nouvelle saga de M.I.A. n’incitent guère, non plus, à une débauche de ukulélés et de pina colada sirotées sur une plage de sable blanc : Isolation ? Désolation ? On sent déjà qu’on ne va pas se tordre de rire… Oui, mais voilà : le duo infernal de M.I.A. n’a peur de rien, ni de...

En Savoir Plus →